Avec ou sans glaçons : comment buvez-vous votre champagne ?

Champagne avec ou sans glaçons

Dosage zéro, non dosé, brut nature… si vous êtes amateur de champagne, vous savez déjà de quoi on parle. Et là vous en avez même l’eau à la bouche ! Louis Pasteur disait : « Un repas sans champagne est comme un jour sans soleil ». Mais alors, votre champagne, comment le prenez-vous ? Pour les experts, la règle est simple : le champagne se boit frais mais jamais glacé. Mais depuis un moment, un concept de “champagne piscine” voit le jour et notez bien…avec des glaçons !

Si vous n’en avez pas encore entendu parler, il s’agit de cette nouvelle tendance qui veut qu’on puisse mettre quelques morceaux de glaçons dans nos coupes de champagne. Impressionnant ? Ou plutôt scandaleux ?

Vous êtes curieux de savoir ce que donnerait ce merveilleux spiritueux avec du glaçon et… sucré ? Gardera-t-il son goût authentique ? Ne vous embrouillez pas plus. Vos réponses sont ici.

Le champagne traditionnel, sucré ou pas ?

Si le vin a toujours été apprécié, le vin de Champagne ou tout simplement le champagne- lui, a véritablement commencé par séduire au cours du XVIIe siècle. La méthode traditionnelle utilisée pour sa fabrication est dite “méthode champenoise“. Le dosage est une des étapes très importantes dans cette méthode. Ceci parce que c’est sa teneur en sucre qui détermine la qualité du vin.

champagne

Champagne brut, extra brut, demi-sec, extra-dry…, il existe différentes appellations du champagne en fonction de sa teneur en sucre. Tout est question de dosage.

Le champagne extra brut est considéré comme le moins sucré. Il contient au maximum 6 grammes de sucre par litre, il peut même dans certains cas, ne pas en contenir du tout. On parle alors de “dosage zéro“.

Le champagne brut par contre, peut aller au-delà de 10 grammes de sucre par litre et en contenir jusqu’à 12. Lorsque le dosage en sucre est inférieur à 3 grammes par litre, on ajoute certains qualificatifs. C’est pourquoi vous entendez la mention “brut nature” ou encore “non dosé“.

Le champagne sec, quant à lui, varie entre 17 et 32 grammes de sucre par litre.

Plus de sucre, plus de glaçons

De nombreux consommateurs préfèrent de plus en plus prendre leur coupe de champagne bien frais autour de leur piscine, tout en profitant d’un bon moment de relaxation. Il est vrai qu’en période de chaleur, un peu de fraîcheur est toujours la bienvenue.

Cependant, ajouter des morceaux de glaçons à une coupe de champagne altère sa saveur. Le glaçon entraîne une dilution qui rend la boisson froide et aqueuse. La liqueur devient fade et perd son goût fruité et aromatisé. Autrement dit, elle est imbuvable !

Pour répondre à cette problématique, certaines grandes maisons de champagnes ont innové avec du champagne “sur-dosé”. C’est un type de champagne qui est spécialement conçu pour être servi avec des glaçons. Il a une teneur en sucre au moins égale à 32 grammes par litre et allie intensité, richesse et fraîcheur. Il est dit champagne demi-sec.

Ce n’est que quand ce champagne novateur entre en contact avec les glaçons qu’il révèle son équilibre, comment dire, sa “véritable identité”. Et d’ailleurs, à défaut de glaçons, il devient imbuvable ! Autant dire que c’est conçu à dessein.

Par contre, lorsque sa teneur en sucre dépasse 50 grammes par litre, le champagne devient doux.

Le champagne avec des glaçons, OUI !

La grande maison de champagnes Moët & Chandon, est l’une des premières à avoir opté pour du champagne avec des glaçons avec sa gamme Ice Imperial qui a une teneur en sucre de 32 grammes par litre.

Depuis, d’autres grandes maisons ont suivi le pas en produisant d’autres types de champagne de ce genre. Nous avons par exemple, le Royal Blue Sky de Pommery qui affiche 38 grammes de sucre par litre, ou encore le Rich de la Veuve Cliquot qui prime à 60 grammes de sucre par litre.

Il est donc possible de faire aujourd’hui un cocktail à base de champagne. Le concept vise à mélanger le champagne avec d’autres ingrédients. On peut ne pas aimer l’idée mais finalement apprécier le goût !

Glaçons avec citrons

En définitive ?

Vous l’aurez compris, le champagne peut être servi avec quelques morceaux de glaçons. Mais attention ! Ce n’est pas le cas du champagne traditionnel. Ce dernier se déguste généralement à une température idéale entre 8 et 10°. Lorsqu’il est servi avec des glaçons, il perd toute sa saveur.

Par contre, c’est lorsque certains champagnes sont servis frais, qu’ils s’apprécient mieux : il s’agit des champagnes sur-dosés.

Par-dessus-tout, une bonne coupe de champagne doit garder toute sa fraîcheur, toute sa pureté et son authentique légèreté.

Petite astuce lorsque vous prenez votre champagne demi-sec frais –sur-dosé-. Utilisez au plus trois morceaux de glaçons et ajoutez-y quelques agrumes (citron vert, pamplemousse), de l’ananas ou pourquoi pas quelques feuilles de menthe. Vous évitez ainsi de retrouver votre liqueur toute diluée et gardez la saveur crue.

En ce qui concerne le fait de mettre les morceaux de glaçons avant ou après la liqueur elle-même, les avis divergent. Tout est question de goût et de préférence. Faites à votre convenance. Au pire, essayez les deux méthodes et adoptez celle qui vous convient le mieux.

Bonne dégustation ! Mais attention, en toute modération. On ne cessera jamais de le dire, l’abus de la consommation d’alcool, quel qu’il soit –même si c’est une bonne coupe de champagne – est mauvais pour votre santé.